SOLEIL, rendement et qualité sanitaire au rendez-vous !

décembre 15, 2020 12:12

Un fongicide utilisable sur blés, triticale et épeautre, qui allie 2 triazoles : 

Le bromuconazole : le composant principal et original de SOLEIL doté d’une longue persistance d’action, il permet de contrôler les espèces de Fusarium productrices de mycotoxines, notamment de DON (F. graminearum et F. culmorum).

Le tébuconazole : se caractérise par son action de choc ; il renforce l’efficacité du bromuconazole sur les maladies du feuillage (rouilles, septoriose). 

 

Grâce à ses 2 triazoles complémentaires, SOLEIL possède de nombreux atouts :

Rentabilité : gain de rendement et pertinence technico-économique

Sérénité : le bromuconazole cible TOUTES les espèces de Fusarium sp.

Sécurité : récolte au TOP de la qualité sanitaire (production de DON limitée)

Souplesse d’emploi : solo ou associé (prothioconazole, strobilurine …) selon le risque maladies

 

Utilisé en début de floraison, SOLEIL est une référence pour limiter la production de DON tout en préservant le potentiel de la culture.

 

 

 

 

Autres marques disponibles : 


SOLEIL®, SAKURA® , DJEMBE® marque déposée , AMM. n° 2130266 – (EC) – 167.0 g/l Bromuconazole, 107.0 g/l Tébuconazole – P261 : Éviter de respirer les brouillards/vapeurs. – P280 : Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/ du visage. – P301+P331+P310 : EN CAS D’INGESTION : NE PAS faire vomir et appeler immédiatement un CENTRE ANTIPOISON ou un médecin. – P305+P310+P351+P338 : EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX : Appeler immédiatement un CENTRE ANTIPOISON ou un médecin. Rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. – P391 : Recueillir le produit répandu – SPe3 : Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport aux points d’eau.

DANGER – SGH05 , SGH08 , SGH09 – EUH401 : Respectez les instructions d’utilisation afin d’éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement. – H304 : Peut être mortel en cas d’ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires. – H318 : Provoque des lésions oculaires graves. – H336 : Peut provoquer somnolence ou vertiges. – H361d : Susceptible de nuire au foetus. – H400 : Très toxique pour les organismes aquatiques. – H410 : Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.